Brocantes et vide-greniers à Paris

Plus que jamais, l'heure est au recyclage ! Dans un monde qui produit massivement des produits sans cesse nouveaux, donner une seconde (voire une troisième) vie aux objets se présente comme une alternative économique, écologique, et – pour peu qu'on prenne plaisir à fouiner – parfois plaisante au shopping « traditionnel ». Et les lieux qui donnent la part belle à ce commerce de seconde main se développent à vue d'oeil un peu partout. Que vous soyez à la recherche de meubles, d'objets utilitaires ou de décoration, de vêtements, bijoux ou accessoires, vous trouverez dans Paris de nombreuses brocantes et braderies, marchés aux puces et friperies. Tout est à portée de main ! Voici donc quelques pistes pour vous aider à commencer votre chasse aux trésors délaissés...

Plus que jamais, l'heure est au recyclage ! Dans un monde qui produit massivement des produits sans cesse nouveaux, donner une seconde (voire une troisième) vie aux objets se présente comme une alternative économique, écologique, et – pour peu qu'on prenne plaisir à fouiner – parfois plaisante au shopping « traditionnel ». Et les lieux qui donnent la part belle à ce commerce de seconde main se développent à vue d'oeil un peu partout. Que vous soyez à la recherche de meubles, d'objets utilitaires ou de décoration, de vêtements, bijoux ou accessoires, vous trouverez dans Paris de nombreuses brocantes et braderies, marchés aux puces et friperies. Tout est à portée de main ! Voici donc quelques pistes pour vous aider à commencer votre chasse aux trésors délaissés... Dans cet article, nous vous présenterons quelques lieux permanents qui valent le détour. Si vous recherchez des indications sur les marchés aux puces et brocantes, consultez l'article suivant.

 

Quelques lieux permanents qui valent le détour

 

L'interloque : « ressourcerie », caverne d'Ali Baba

 

L'interloque, c'est la première « ressourcerie » (ou recyclerie) de Paris. De quoi s'agit-il ? L'idée est en fait née d'une envie de convivialité, et d'utilité publique : permettre aux habitants de se débarrasser des objets dont ils ne voulaient plus, tout en permettant à d'autres de se procurer des objets variés, vintage et à petits prix. Le principe de la brocante ou du vide-grenier en somme, mais dans un lieu permanent. On y trouve de tout : petit et grand mobilier, vêtements, accessoires, bijoux, vaisselle, éléctroménager... Le petit plus de l'Interloque, c'est que le concept de récupération n'est pas seulement commercial, mais aussi artistique, puisqu'un certain nombres d'objets qui arrivent au dépôt de l'Interloque sont transformés, mis en pièces et ré-assemblés, puis décorés pour former des œuvres insolites. De même, si vous y amenez votre vélo à réparer, votre nouvelle selle pourrait bien repartir avec une paire d'yeux... une habitude de la maison !

 

Créée en 2007 dans le 18° arrondissement, L'Interloque a maintenant plusieurs adresses dans la capitale, et elle a fait des petits depuis, puisque – comme pour toutes les bonnes idées – le principe de la recyclerie se répand, et d'autres petites brocantes responsables ouvrent régulièrement leurs portes dans Paris et aux alentours.

 

Informations pratiques

 

Collecte et dépôt aux :

  • 8 rue de Trétaigne – Paris 18°

  • 13 rue Léopold Bellan – Paris 2°

     

Boutiques aux :

  • 7 et 7ter rue de Trétaigne – Paris 18°

  • 14 et 14 bis rue des Cloÿs – Paris 18°

  • 22 rue Duc – Paris 18°

  • 13 rue Léopold Bellan – Paris 2°

 

 

Le Comptoir Général : un lieu pour chiner et se détendre à la fois

 

Le Comptoir Général s'est auto-proclamé Musée du Ghetto. Mais ne prenez pas peur, derrière cette appellation se cache un des lieux secrets les plus insolites et intrigants de Paris. Pourquoi « musée du ghetto » ? Parce que la vocation du lieu est de défendre, soutenir et représenter les cultures méconnues et exotiques souvent mises en marge des lieux de culture traditionnels. Le continent africain y est particulièrement représenté. Dans cet immense lieu bien difficile à étiqueter, on trouve un enchevêtrement de salles, de cours, de jardins et de greniers dans lesquels on peut manger, prendre un verre, un café, ou deux, ou dix... mais aussi chiner dans la friperie ou dans la brocante qui s'étend comme à l'improviste dans toutes les pièces. Un lieu polyvalent ? Ajoutez à cela des projections cinématographiques régulières, des expositions variées, des soirées concerts, une bibliothèque, un disquaire... et vous aurez un aperçu de la variété des programmes que propose le Comptoir Général. Un lieu immense et pourtant convivial, peu connu et résolument différent, bref une escale à ajouter d'urgence à votre séjour dans la capitale !

 

Informations pratiques :

 

84 quai de Jemmapes – Paris 10° (métro République ou Goncourt)

Ouvert tous les jours de 11h à 2h du matin

Lire la suite

Où bruncher à Paris ?

Depuis quelques années, la tradition américaine du brunch a traversé l'Atlantique à la conquête de l'Est. En France, combinant petit déjeuner et déjeuner en un seul copieux et savoureux repas, le brunch a d'abord gagné ses adeptes lors de la saison estivale, animant les terrasses des villes du pays les dimanches. Aujourd'hui, cet instant privilégié du week-end n'est plus limité aux beaux jours, et fleurit dans une multitude de restaurants et cafés, les dimanches, mais aussi les samedis. Alors si lors de votre séjour à Paris il vous venait l'envie de paresser un matin, ou peut-être simplement de découvrir ce que la gastronomie de la capitale a à offrir, optez pour un brunch ! En famille, en amoureux ou entre amis, le plus difficile restera certainement de choisir l'option qui vous plaît. Voici un panorama de quelques uns des meilleurs brunchs servis à travers la capitale... parole de Parisienne !

Depuis quelques années, la tradition américaine du brunch a traversé l'Atlantique à la conquête de l'Est. En France, combinant petit déjeuner et déjeuner en un seul copieux et savoureux repas, le brunch a d'abord gagné ses adeptes lors de la saison estivale, animant les terrasses des villes du pays les dimanches. Aujourd'hui, cet instant privilégié du week-end n'est plus limité aux beaux jours, et fleurit dans une multitude de restaurants et cafés, les dimanches, mais aussi les samedis. Alors si lors de votre séjour à Paris il vous venait l'envie de paresser un matin, ou peut-être simplement de découvrir ce que la gastronomie de la capitale a à offrir, optez pour un brunch ! En famille, en amoureux ou entre amis, le plus difficile restera certainement de choisir l'option qui vous plaît. Voici un panorama de quelques uns des meilleurs brunchs servis à travers la capitale... parole de Parisienne !

 

À deux pas de l'Hôtel du Danube

 

Proche, simple et efficace

 

Le Hibou

16, carrefour de l'Odéon – Paris 6°

 

Le dimanche de 12h à 15h

Prix indicatif : 25€/personne

 

Dans un cadre chic au décor vintage, Le Hibou sert un brunch simple mais de qualité, au tarif très abordable pour le quartier. La cuisine traditionnelle française interprète les éléments classiques du brunch à l'américaine, avec orange pressée et boisson chaude, œufs, bacon, saumon, salade caesar, en y ajoutant des touches plus françaises comme des viennoiseries et l'incontournable pain perdu.

L'ambiance est détendue et amicale, mais attention, pensez à réserver à l'avance !

 

L'option gourmet

 

Georgette

44 rue d'Assas – Paris 6°

 

Les samedis et dimanches de 11h à 17h

Prix indicatif : 35€/personne

 

À deux pas des Jardins du Luxembourg, ce nouveau restaurant lumineux et parfaitement exposé pour un brunch en terrasse s'est vite fait une place parmi les grands de Paris. C'est en particulier son brunch hors du commun qui a fait sa réputation. Sur le mode de la dégustation, le Georgette propose une formule de brunch entièrement à la carte (sans oublier les formules spéciales pour les enfants!). On pourra donc y déguster les classiques du genre (œufs bénédict, salade caesar, bacon), mais aussi des plats plus élaborés, pièces de viandes juteuses, burgers et même du foie gras aux figues. Le tout est accompagné de boissons fraîches et chaudes à choisir parmi une large sélection, avant de passer à l'un des savoureux desserts de la maison (millefeuille de framboises, pain perdu, salade de fruits, etc).

Une adresse à privilégier pour les familles de gourmets ! Mais ici aussi, pensez à réserver votre table à l'avance pour éviter l'attente.

 

Ils valent aussi le détour …

 

Farago

11, cour des Petites Écuries – Paris 10°

(métro ligne 4 : Château d'eau)

 

Les samedis et dimanches de 12h à 16h

Prix indicatif : 25€/personne

 

Situé dans le cadre bucolique d'une petite cour pavée du 10e arrondissement, le Farago est un restaurant jeune qui conjugue pintxos (tapas du Pays Basque) et modernisme parisien. Pour le brunch, la formule est flexible. Vous pourrez déguster des pintxos et plats à la carte, allant des classiques du brunch (œufs bénédict, norvégiens, etc) aux tapas (croquetas au chorizo, assiette bellota...) élaborés avec des produits de qualité venus tout droit d'Espagne. Les plus ? Le restaurant propose également une copieuse formule à partager, pour déguster un peu de tout, et un menu à 13€ pour les enfants. Le tout sera accompagné de boissons chaudes et de jus ou « cocktails du matin » maison, avant de terminer par l'inévitable case dessert, où il vous restera la difficile tâche de choisir entre les différentes pâtisserie de la maison (gâteau basque, churros au chocolat, gâteau au chocolat fruits rouges et piment d'espelette, ou encore le fameux gâteau « russe »).

 

Kong

1, rue du Pont Neuf – Paris 1°

(métro ligne 7 : Pont Neuf)

 

Le dimanche de 12h15 à 17h

Prix indicatif : 40€/personne

 

Si vous avez un budget un peu plus élevé et l'envie de passer un moment inoubliable, le brunch du restaurant Kong pourrait bien être fait pour vous. Le restaurant, placé au dernier étage d'un immeuble en bord de Seine en plein centre de Paris offre une vue imprenable sur la capitale et une luminosité époustouflante grâce à ses verrières. Le tout dans un style franco-nippon signé Philippe Starck. Un lieu d'exception, donc, mais tout cela ne serait qu'anecdotique si le Kong ne proposait pas un brunch gourmet élaboré par de grands chefs cuisiniers et pâtissiers (Pierre Hermé aux desserts) ! Le brunch est entièrement à la carte (comptez environ 40€ par personne) et propose les classiques français et américains (œufs divers, saumon fumé, blinis, pancakes, etc) accompagnés de jus et smoothies frais. Une adresse à retenir pour un brunch gourmet au soleil... mais au chaud !

 

Et aussi …

 

Frame - « healthy » californien

28, rue Jean Rey – Paris 15°

(métro ligne 6 : Bir-Hakeim)

Le dimanche de 12h à 16h

Prix indicatif : 30€/personne

 

Chez Zaza – buffet branché

24, rue de Rivoli – Paris 4°

(métro ligne 1 : Saint Paul)

Le dimanche de 12h à 17h

Prix indicatif : 27€/personne

 

Café Marlette – bio et girly

51, rue des Martyrs – Paris 9°

(métro lignes 12 & 2 : Pigalle)

Le samedi de 8h30 à 19h30 & le dimanche de 10h à 18h

Prix indicatif : 25€/personne

Lire la suite

Noël fleurit dans la capitale

La saison de Noël est arrivée à Paris ! Comme chaque année à la veille des fêtes, la capitale se transforme, se décore et brille de mille lumières au rythme du compte à rebours pour le jour de Noël. Cette période particulière de la vie parisienne fait de la ville un monde différent qui n'attend que d'être découvert par les visiteurs. Le calendrier de l'Avent de Paris est rempli de décors éblouissants et de folklore qui enchanteront les yeux des petits et des grands enfants. Si vous êtes sensible au charme hivernal de la capitale effervescente et illuminée, il ne vous reste qu'à le découvrir ! Voici un panorama de ce que Paris a à offrir en cette saison de Noël...

 

La saison de Noël est arrivée à Paris ! Comme chaque année à la veille des fêtes, la capitale se transforme, se décore et brille de mille lumières au rythme du compte à rebours pour le jour de Noël. Cette période particulière de la vie parisienne fait de la ville un monde différent qui n'attend que d'être découvert par les visiteurs. Le calendrier de l'Avent de Paris est rempli de décors éblouissants et de folklore qui enchanteront les yeux des petits et des grands enfants. Si vous êtes sensible au charme hivernal de la capitale effervescente et illuminée, il ne vous reste qu'à le découvrir ! Voici un panorama de ce que Paris a à offrir en cette saison de Noël...

 

Les lumières de la ville

 

Lorsqu'arrive la saison de Noël, la ville de Paris s'habille de décorations et de lumières. Elles vont des plus simples lumières festives le long des grandes et moyennes artères de la capitale jusqu'à des installations lumineuses monumentales et parfois vraiment impressionnantes. Voici donc quelques quartiers où se promener à la tombée de la nuit pour faire profiter vos yeux des plus belles d'entre elles.

 

  • La Tour Eiffel : tout au long de l'année, mais particulièrement à l'approche de Noël, la tour emblématique de la capitale française enfile son costume de fête. Les milliers d'ampoules qui l'habillent et qui s'allument et s'éteignent à différents rythmes et rendent magique la recontre avec la grande Dame de Fer.

  • Le quartier de Saint Germain des Prés : à deux pas de l'hôtel du Danube, la place et l'église de Saint Germain des Près sont elles-aussi métamorphosées par un jeu de décorations et de lumières qui donnent un aspect presque enchanté au charme tout particulier du quartier. Prenez un bon café sur l'une des terrasses chauffées de la place et savourez ses lumières dans la pénombre d'une fin d'après-midi hivernale.

  • Les Grands Boulevards : le Boulevard Haussmann, connu des amoureux du shopping du monde entier, propose sans aucun doute les installations lumineuses les plus impressionnantes du Noël parisien. Les façades des deux grands magasins emblématiques du quartier (le Printemps et les Galeries Lafayette) sont recouvertes sur plusieurs étages de motifs gigantesques et taillés comme de la dentelle, faits de milliers d'ampoules. Et pour ajouter à l'atmosphère féérique, les deux grands magasins rivalisent d'inventivité et d'extravagance dans la décorations de leurs nombreuses vitrines de Noël. Pour celles et ceux qui n'ont pas peur de la foule, une promenade en fin de journée sur le trottoir qui longe les deux magasins (de Chaussée d'Antin-Lafayette à Havre-Caumartin, ligne 9) se transforme en balade contemplative !

 

Les marchés de Noël

 

Et pour les amateurs de marchés de Noël, sachez qu'ils bourgeonnent partout dans Paris en cette saison ! En voici un bref panorama, qui vous permettra de choisir le décor qui vous plaira le plus pour faire vos courses de Noël.

 

  • Avenue des Champs Elysées (Paris 8°) : du 14 novembre 2014 au 4 janvier 2015

  • Montparnasse (Paris 15°), place Raoul-Dautry : du 4 au 31 décembre 2014

  • Le Village de Noël de Montmartre (Paris 18°), place du Tertre : du 5 décembre 2014 au 4 janvier 2015

  • Le marché de Noël alsacien à la Gare de l'Est (Paris 10°) : du 4 au 19 décembre 2014

  • Place Saint Sulpice (Paris 6°) : du 1er au 24 décembre 2014

  • Place Saint Germain des Prés (Paris 6°) : du 6 décembre 2014 au 2 janvier 2015

  • La Défense (Courbevoie) : du 20 novembre au 28 décembre 2014

  • Salon de Noël Gourmand, Place de la Bourse (Paris 2°) : du 19 au 22 décembre 2014

  • Les fééries d'Auteuil, 40 rue Jean de la Fontaine (Paris 16°) : du 6 au 14 décembre 2014

Lire la suite

Paris sous terre : visitez les Catacombes

Vous êtes à la recherche d'une expérience insolite et loin des célèbres attractions touristiques bondées lors de votre séjour dans la capitale ? L'idée de vous balader six pieds sous terre ne vous fait pas peur ? Alors vous apprécierez certainement un petit voyage au cœur des Catacombes de Paris !

Vous êtes à la recherche d'une expérience insolite et loin des célèbres attractions touristiques bondées lors de votre séjour dans la capitale ? L'idée de vous balader six pieds sous terre ne vous fait pas peur ? Alors vous apprécierez certainement un petit voyage au cœur des Catacombes de Paris !

 

Les Catacombes : qu'est-ce que c'est ?

 

Les Catacombes de Paris sont un souterrain de plus de deux kilomètres situé à environ trente mètres sous terre (deux fois plus profond que le métro!) dans le 14° arrondissement. En pénétrant – guidé, bien sûr – dans ce labyrinthe de passages souterrains, on découvre des carrières datant de plus de deux siècles, dont une grande partie recueille les ossements de plus de six millions de parisiens. Ces ossements ont été savamment agencés dans une sorte de décor pour le moins théâtral, donnant au lieu un aspect surréaliste (mais qui n'en est pas moins 100% authentique!). C'est un voyage étonnant qui, tout en vous baladant dans un Paris souterrain époustouflant, vous amènera à vous interroger sur la fragilité et l'étrange insignifiance de la vie humaine.

 

Un peu d'histoire

 

L'Histoire des Catacombes de Paris commence en 1785. Ville à la longue Histoire et à la population nombreuse, Paris a connu au XVIIIe siècle une crise sanitaire due à une surcharge de ses cimetières. Certains en particulier, comme le cimetière des Innocents en plein centre de la ville, avaient accueilli les cadavres de dizaines de générations de parisiens durant presque un millénaire ! Le 9 novembre 1785, le Conseil d'État prend la décision de déplacer les restes de ces cimetières surpeuplés dans un lieu plus éloigné des populations. On choisit les carrières « de la Tombe-Issoire », qui devaient être rénovées pour consolider les voies publiques minées. La carrière est donc aménagée, et on y construit un puit pour déverser les ossements. Le lieu est béni et consacré le 7 avril 1786, et pendant les deux années qui suivent, des processions ont lieu régulièrement à la tombée de la nuit – accompagnées de cérémonials religieux – pour transférer les ossements vers cette carrière. Les Catacombes continueront d'accueillir les ossements des cimetières parisiens jusqu'au milieu du XIXe siècle, notamment pendant les travaux d'Haussmann dans Paris.

 

Mais l'ossuaire qui fait le renom des Catacombes de Paris n'a pas toujours été mis en scène de cette façon. Dans un premier temps, les ossements sont simplement entassés. Mais rapidement, les Catacombes suscitent la curiosité de personnes de renom (parmi lesquels François 1er d'Autriche et Napoléon III). Aux alentours de 1810, il vient alors l'idée à Héricart de Thury, alors Inspecteur général des Carrières d'agencer l'ossuaire de la sorte en façade, formant ainsi un décor hautement théâtral, agrémenté d'éléments et d'inscriptions qui mettent véritablement en scène l'idée de la mort.

 

Informations pratiques

 

L'entrée des Catacombes se situe au 1, Avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy dans le 14° arrondissement de Paris. À la fin du parcours, la sortie se fait quelques centaines de mètres plus loin, rue Rémi Dumoncel (métro le plus proche : Alésia ou Mouton Duvernet).

 

Le site est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 20h (dernière entrée à 19h).

 

En raison du cadre inhabituel de la visite, certains éléments sont à prendre en compte pour les visiteurs potentiels. Voici les conditions de visite et d'accessibilité détaillées sur le site internet des Catacombes :
Nombre de visiteurs limité à 200 dans le site.
En cas de forte affluence, les entrées peuvent être interrompues momentanément.
Parcours de 2 km. Durée de la visite : 45 minutes.
Ni toilettes, ni vestiaire.
130 marches à descendre. 83 marches à remonter.
Température : 14°.
Visite déconseillée aux personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, aux personnes sensibles et aux jeunes enfants.
Les Catacombes ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Les enfants de moins de 14 ans doivent être accompagnés d’un adulte.

 

Tarifs

 

Plein tarif : 10€

Tarif réduit : 8€ (pour les moins de 26 ans et détenteurs du Pass Paris Famille)

 

Comment y aller depuis l'Hôtel du Danube ?

 

Les Catacombes sont faciles d'accès depuis l'hôtel, il vous suffira de prendre le métro. Le trajet est direct et rapide (moins de 10 mn).

 

En sortant de l'hôtel, prenez à gauche (sur la rue Jacob), puis la deuxième à gauche (rue Bonaparte). Vous arrivez à Saint-Germain-des-Prés après quelques mètres. La station de métro se situe juste derrière l'église sur votre gauche. Prenez la ligne 4 en direction de Mairie de Montrouge jusqu'à la station Denfert-Rochereau. Sortez, et vous êtes arrivés à l'entrée des Catacombes (pour vous orientez sur la place, suivez les panneaux!).

Lire la suite