Festival Jazz et Fête de la Musique : Paris swingue

Avec le printemps reviennent des envies de danser ! Bonne nouvelle, Paris vibre au son des plus belles musiques pour devenir plus que jamais la destination préférée des mélomanes. Envie d'une escapade entraînante ? Ne manquez pas deux grands rendez-vous lors de votre séjour à l’Hôtel Danube : le Festival Jazz Saint-Germain-des-Prés et la Fête de la Musique.

Lire la suite

Paris sans la foule

Si vous visitez Paris pour la première fois, vous avez sans doute une liste bien remplie de lieux, musées et monuments à ne pas manquer... Et les millions de touristes venus découvrir la capitale chaque année ont en tête la même liste que vous. Paris est encore aujourd'hui la ville la plus visitée au monde, et pour cause ! Elle regorge de points d'intérêt incontournables. Le Louvre, la Tour Eiffel, Montmartre, Notre-Dame... Voici quelques uns des lieux qui accueillent le plus de curieux tout au long de l'année, et dans lesquels une visite est bien souvent précédée par plusieurs heures de queue. Alors, comment pouvez-vous organiser votre séjour sans passer la moitié de votre temps dans des files d'attente ? En anticipant. On fait un petit tour d'horizon des principaux points d'intérêt que Paris a à offrir, et des meilleurs moments pour aller visiter chacun d'entre eux sans se noyer dans la foule.

Lire la suite

Cette entrée a été publiée dans Non classé le Jeudi, 31 Mars 2016

Brut(e) : l'exposition de Jannis Kounellis à la Monnaie de Paris

Mettre l'Arte Povera (« art pauvre ») à l'honneur sous les dorures, voici le pari de l'exposition événement qui se tient actuellement à la Monnaie de Paris. Importante figure de l'art contemporain, l'artiste grec Jannis Kounellis fait partie de pionniers de l'Arte Povera. Ce mouvement, né en Italie à la fin des années 1960, se forme dans une idéologie de résistance à la jet-setisation de l'industrie culturelle, et à la société de consommation en général. Utilisant des « produits pauvres » (sable, terre, goudron, toile de jute...), les artistes de l'Arte Povera prennent le parti de favoriser le processus de création au détriment de l'objet fini. En donnant du sens à des objets a priori insignifiants, ils « appauvrissent » l'Art et surtout, le désacralisent.

Lire la suite