Réserver Fermer

Réservez votre séjour

Nombre d'adultes
2
Arrivée
15/12/2018
Nombre d'enfants
0
Départ
16/12/2018

Nos actualités

Paris sous terre : visitez les Catacombes

Vous êtes à la recherche d'une expérience insolite et loin des célèbres attractions touristiques bondées lors de votre séjour dans la capitale ? L'idée de vous balader six pieds sous terre ne vous fait pas peur ? Alors vous apprécierez certainement un petit voyage au cœur des Catacombes de Paris !

 

Les Catacombes : qu'est-ce que c'est ?

 

Les Catacombes de Paris sont un souterrain de plus de deux kilomètres situé à environ trente mètres sous terre (deux fois plus profond que le métro!) dans le 14° arrondissement. En pénétrant – guidé, bien sûr – dans ce labyrinthe de passages souterrains, on découvre des carrières datant de plus de deux siècles, dont une grande partie recueille les ossements de plus de six millions de parisiens. Ces ossements ont été savamment agencés dans une sorte de décor pour le moins théâtral, donnant au lieu un aspect surréaliste (mais qui n'en est pas moins 100% authentique!). C'est un voyage étonnant qui, tout en vous baladant dans un Paris souterrain époustouflant, vous amènera à vous interroger sur la fragilité et l'étrange insignifiance de la vie humaine.

 

Un peu d'histoire

 

L'Histoire des Catacombes de Paris commence en 1785. Ville à la longue Histoire et à la population nombreuse, Paris a connu au XVIIIe siècle une crise sanitaire due à une surcharge de ses cimetières. Certains en particulier, comme le cimetière des Innocents en plein centre de la ville, avaient accueilli les cadavres de dizaines de générations de parisiens durant presque un millénaire ! Le 9 novembre 1785, le Conseil d'État prend la décision de déplacer les restes de ces cimetières surpeuplés dans un lieu plus éloigné des populations. On choisit les carrières « de la Tombe-Issoire », qui devaient être rénovées pour consolider les voies publiques minées. La carrière est donc aménagée, et on y construit un puit pour déverser les ossements. Le lieu est béni et consacré le 7 avril 1786, et pendant les deux années qui suivent, des processions ont lieu régulièrement à la tombée de la nuit – accompagnées de cérémonials religieux – pour transférer les ossements vers cette carrière. Les Catacombes continueront d'accueillir les ossements des cimetières parisiens jusqu'au milieu du XIXe siècle, notamment pendant les travaux d'Haussmann dans Paris.

 

Mais l'ossuaire qui fait le renom des Catacombes de Paris n'a pas toujours été mis en scène de cette façon. Dans un premier temps, les ossements sont simplement entassés. Mais rapidement, les Catacombes suscitent la curiosité de personnes de renom (parmi lesquels François 1er d'Autriche et Napoléon III). Aux alentours de 1810, il vient alors l'idée à Héricart de Thury, alors Inspecteur général des Carrières d'agencer l'ossuaire de la sorte en façade, formant ainsi un décor hautement théâtral, agrémenté d'éléments et d'inscriptions qui mettent véritablement en scène l'idée de la mort.

 

Informations pratiques

 

L'entrée des Catacombes se situe au 1, Avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy dans le 14° arrondissement de Paris. À la fin du parcours, la sortie se fait quelques centaines de mètres plus loin, rue Rémi Dumoncel (métro le plus proche : Alésia ou Mouton Duvernet).

 

Le site est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 20h (dernière entrée à 19h).

 

En raison du cadre inhabituel de la visite, certains éléments sont à prendre en compte pour les visiteurs potentiels. Voici les conditions de visite et d'accessibilité détaillées sur le site internet des Catacombes :
Nombre de visiteurs limité à 200 dans le site.
En cas de forte affluence, les entrées peuvent être interrompues momentanément.
Parcours de 2 km. Durée de la visite : 45 minutes.
Ni toilettes, ni vestiaire.
130 marches à descendre. 83 marches à remonter.
Température : 14°.
Visite déconseillée aux personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, aux personnes sensibles et aux jeunes enfants.
Les Catacombes ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Les enfants de moins de 14 ans doivent être accompagnés d’un adulte.

 

Tarifs

 

Plein tarif : 10€

Tarif réduit : 8€ (pour les moins de 26 ans et détenteurs du Pass Paris Famille)

 

Comment y aller depuis l'Hôtel du Danube ?

 

Les Catacombes sont faciles d'accès depuis l'hôtel, il vous suffira de prendre le métro. Le trajet est direct et rapide (moins de 10 mn).

 

En sortant de l'hôtel, prenez à gauche (sur la rue Jacob), puis la deuxième à gauche (rue Bonaparte). Vous arrivez à Saint-Germain-des-Prés après quelques mètres. La station de métro se situe juste derrière l'église sur votre gauche. Prenez la ligne 4 en direction de Mairie de Montrouge jusqu'à la station Denfert-Rochereau. Sortez, et vous êtes arrivés à l'entrée des Catacombes (pour vous orientez sur la place, suivez les panneaux!).

retour

Découvrez aussi

Shopping de Noël : Bon Marché Rive Gauche - Hotel du Danube

Nos adresses pour dîner au coin du feu à Paris

Le vin est à l'honneur cet hiver à Paris

Découvrez les librairies les plus insolites de Paris

Profitez de la folie des soldes d'été !

Île de la Cité, balade aux origines de la capitale

Festival Jazz et Fête de la Musique : Paris swingue

Roland Garros à Paris

Paris sans la foule

Brut(e) : l'exposition de Jannis Kounellis à la Monnaie de Paris

Pégase et Icare : le dernier spectacle du cirque Alexis Gruss

Paris en une semaine

Nouvel An : un réveillon à Paris

Découvrez le nouveau Musée de l'Homme

Le Marais, un quartier unique

Céleste Boursier-Mougenot inonde le Palais de Tokyo

Soldes d'été : prêts, feu, shopping !

Le Paris des enfants

Les graffitis à l'assaut de la Pinacothèque

Guide des transports parisiens

Les meilleurs marchés aux puces de Paris

Brocantes et vide-greniers à Paris

Une Saint Valentin inoubliable dans la capitale de l'Amour !

Impressions intimistes au Musée Marmottan Monet

Un nouveau lieu de culture à Paris : la fondation Louis Vuitton

Où bruncher à Paris ?

Noël fleurit dans la capitale

Paul Durand-Ruel – le pari de l'impressionnisme : une exposition à ne pas manquer !

La Nuit Blanche à Paris : Samedi 4 Octobre 2014

Voguez sur la Seine à la découverte de Paris

Protographies : Oscar Muňoz au Jeu de Paume

Le festival Musique en l'Île, en plein centre de Paris

Un voyage au pays du champagne

Faîtes les soldes dans la capitale française de la mode

Exposition Robert Mapplethorpe au Grand Palais

Fêtes et festivals à Paris durant tout l'été

Paris Shopping Book 2014 pour un shopping de luxe

Découvrir le Musée d'Orsay et ses collections

Concerts notre Dame de Paris 2014 une tradition musicale

Hotel de charme Paris pour visiter la capitale du romantisme

Spectacle la Belle et la Bete Paris 2014 : revivez le conte

Hotels Paris près du Musee d'Orsay : l'Hôtel du Danube !

Saint-Valentin Paris , fêter l'Amour dans la ville de l'Amour

Delacroix en héritage : la collection Moreau-Nélaton

Visiter Paris en 2014 : la certitude d'un séjour magique

Chocolatier Paris 6ème , les délices de Noël

Les Animations de Noël Paris 2013 pour petits et grands

Noël à Paris en 2013, illuminations féeriques et animations

Cirque de Pékin à Paris : la légende de "L'Empereur de Jade"

Grand Tasting Paris 2013 , un grand cru pour le prestige

Le Lac des Cygnes à Paris en 2013 à l'Olympia

Hotel proche ENSBA Paris au cœur de Saint-Germain des Prés

Meilleurs restaurants Paris , la gastronomie française

Jardin des Plantes Paris : la science en ses jardins

Paris Plage 2013 , une expérience inoubliable

Ile de la Cité, coeur romantique de Paris

Exposition Rodin Paris : La chair, le marbre

Meilleurs tarifs hotels Paris pour un été de découvertes

Chambre Superieure Hotel Paris à l’ Hotel du Danube

Musee du Louvre : bien plus encore que son prestigieux musée !

Reseaux sociaux et découvertes, un mariage heureux

Hotel Paris Saint Germain des Pres ? l'Hôtel du Danube !

Chagall entre guerre et paix , l’exposition immanquable

Proche Saint Germain des Pres : découvrez ce quartier mythique

Blog officiel de l’Hotel Danube Paris : Bienvenue !

L’hotel du Danube dans De Telegraaf